Oxfam in West Africa
Loading images...

OXFAM Intermon : une médaille de reconnaissance pour actions de développement menées

January 12th, 2015 Posted in Burkina Faso, Burkina Faso, Campagne CULTIVONS, Français, Genre, Gouvernance, Humanitaire, Nutrition et sécurité alimentaire

 

O. Kaboré, le directeur pays, recevant la médaille au nom de l'ONG

O. Kaboré, le directeur pays, recevant la médaille au nom de l’ONG

OXFAM Intermon a été élevé le 11 décembre 2014 au rang de Chevalier de l’Ordre du mérite burkinabè.  C’était à « la  place de la révolution » de Ouagadougou en présence des responsables de la structure et des hautes autorités du pays. 

C’est le Directeur Pays, Omer KABORE, qui a reçu, au nom de l’ONG, cette distinction honorifique qui vient traduire une reconnaissance de l’Etat burkinabè pour les efforts fournis dans divers secteurs d’activités aux cotés des populations surtout les plus vulnérables.

Présente au Burkina Faso depuis 1997 après  une assistance à distance qui a débuté en 1989 et assumant actuellement le management d’OXFAM au Burkina Faso,  OXFAM Intermon travaille à provoquer des changements qui rendent possible le développement durable du pays et permettre d’arriver à établir des structures sociales justes dans les relations entre les peuples par l’encouragement d’une culture de la solidarité.

Pour ce faire, elle a tablé ces dernières années ces interventions sur trois programmes clés. D’abord, le Programme moyens d’existence durable à travers lequel il appuie les organisations de producteurs/productrices dans la production, la commercialisation et la transformation des produits agricoles.

Pour la période 2014- 2015, plusieurs projets sont mis en œuvre dans ce cadre  dont la  campagne CULTIVONS : Investir dans l’Agriculture  et Consommer Local (I .A .C.L)  pour assurer  le  droit à l’alimentation pour tous au Burkina Faso, le Projet d’Appui à la Valorisation des Produits Agricoles Locaux (PAVPAL),le Projet d’expérimentation du four à balle de riz en vue de sa diffusion et du développement d’un modèle de trieuse mécanique moins couteuse et adaptée au travail des femmes, le Projet d’Accroissement de la compétitivité du RIZ étuvé au Burkina (PARIZ), etc.

A ce programme vient s’ajouter le Programme moyens d’existence vulnérable et action humanitaire  qui vise à améliorer les capacités des ménages  vulnérables  soumis à des chocs climatiques récurrents, à accroitre des rendements agricoles et à diversifier les sources de revenus pour prévenir et réduire la faim et la malnutrition.

Les projets mis en œuvre actuellement sont entre  le Programme de renforcement de la résilience des populations pauvres et très pauvres et amélioration de la sécurité alimentaire dans les régions du pays les plus touchées par la crise de 2012, le projet relèvement des populations victimes de la crise alimentaire au sahel (REPA-S), le projet Soutien pour l’autonomisation des populations, réfugiés et population hôte, dans la région du sahel au Burkina Faso, etc. Enfin, le Programme Bonne gouvernance qui  œuvre au renforcement des capacités d’implication, de prise de décision et d’influence des populations, des élus locaux et des OSC au niveau local et national sur les politiques et budgets publics de développement en vue de la transparence et de la redistribution équitable des fruits de la croissance. On retient entre autres des projets mis dans ce cadre, le projet d’extension de l’expérience de gestion participative des ressources éducatives dans sept (07) communes de six (06)  régions du Burkina Faso.

En  2014, Oxfam  Intermon a investi environ 2 480 734 971 F CFA dans la valorisation des produits agricoles locaux, le plaidoyer en faveur des investissements de qualité dans l’agriculture et la consommation de produits agricoles locaux,  la  résilience, la Sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages pauvres et très pauvres dans les régions du Nord et du Centre Nord, Sahel . Ces effort ont été possibles grâce aux soutiens de ses partenaires  financiers notamment ECHO, l’Union Européenne, les  bailleurs décentralisés en Espagne, la coopération suisse, la fondation Bil et Melindha Gate, UNHCR, UNICEF, UNFPA…

Ousmane DIALLO

Responsable Médias et Communication OXFAM au Burkina Faso

 

Post a Comment