Oxfam in West Africa
Loading images...

Sur le chemin de Malabo …

May 14th, 2014 Posted in Accaparement des Terres, Agriculture, Campagne CULTIVONS, Français
Credit-Kieran Doherty

Credit-Kieran Doherty

Lorsque les organisations membres de la campagne CULTIVONS lançaient la campagne « Où sont passés nos 10% il y a un an, elles étaient toutes déterminées à rappeler aux dirigeants africains ce proverbe africain « La promesse est plus contraignante que la dette ». .

Le 10 juillet 2013, la campagne CULTIVONS en Afrique de l’Ouest lançait la campagne : « Où sont passés nos 10 % ? » pour rappeler aux chefs d’Etats africains leurs engagements pris à Maputo, il y a dix ans.

En 2003, les éleveurs et paysans africains avaient accueilli avec beaucoup d’enthousiasme et d’espoir la déclaration faite par les chefs d’Etat d’accompagner l’agriculture et l’élevage et lui permettre de contribuer à la souveraineté alimentaire des Etats africains. L’une des mesures phares était l’engagement « d’adopter des politiques saines de développement agricole et d’allouer chaque année au moins 10 % de nos budgets nationaux à leur mise en œuvre, dans un délai de cinq ans […] ».

Dix ans plus tard : seuls 8 pays africains (Burkina Faso, Niger, Guinée, Sénégal, Mali, Malawi, Ghana et Ethiopie) ont respecté leur promesse. Et pourtant, en Afrique de l’Ouest, les petits agriculteurs et éleveurs occupent plus de 60 % de la population active et contribuent à 30 % du PIB.

Les rares ressources allouées à l’agriculture alimentent essentiellement des budgets de fonctionnement, en lieu et place de vrais investissements qui bénéficient aux éleveurs et paysans. L’aide publique au développement continue de représenter jusqu’à 70 % des budgets agricoles !

Durant un an, en Afrique de l’Ouest, la campagne CULTIVONS a fait entendre les voix des paysans et éleveurs de la région pour qu’en  juin 2014 lors du sommet de Malabo, la part des budgets nationaux alloués à l’agriculture augmente et bénéficie directement aux petites exploitations familiales et éleveurs.

Nous avons une année intense de recherches, plaidoyer, lobbying auprès des décideurs, le tout soutenu par un important travail médiatique et de mobilisation populaire ! 1 an pour faire du bruit autour du rôle des exploitations familiales et éleveurs avec des réseaux engagés comme Apess, RBM, Poscao et avec des organisations comme Wildaf, l’ONG ONE. Mais aussi avec 10 célébrités africaines qui ont chanté en chœur « Où sont passés nos 10% » et des leaders africains qui ont signé l’Appel des 10 leaders pour plus d’investissement dans l’agriculture.

Résultat, à un mois du sommet de Malabo, prés de 600 000 citoyens africains ont signé la pétition initié par la campagne CULTIVONS et ONE.

Cette pétition soutient les 10 recommandations de la société civile, fruit d’analyses, de réflexions d’une dizaine d’organisations de la société civile africaine soutenues par une cinquantaine d’organisation africaine.

A Addis-Abeba, lors de la Réunion Ministérielle de l’agriculture qui a eu lieu du 28 avril au 02 mai 2014, les membres de la campagne CULTIVONS et leurs alliés ont  présenté ces recommandations aux Ministres de l’agriculture, à leurs techniciens.

Nous espérons, que la voix des éleveurs, paysans africains sera entendue au Sommet de Malabo…et d’ici ce rendez-vous, nous poursuivons la campagne en mobilisant le public a signé la pétition et surtout en multipliant les rencontres de lobby avec les décideurs africains.

Les paysans et éleveurs ouest-africains ont besoin de vous ! Alors, mobilisez-vous pour demander aux Etats de respecter leur engagement.

Les événements à noter dans vos agendas

  • 26 mai: Organisation d’une journée d’échange avec les journalistes Burkinabè sur les enjeux de l’investissement dans l’agriculture
  • 7 juin : Concert « Où sont passés nos 10% » et lancement officiel de l’hymne de l’année internationale de l’agriculture familiale
  • 2 au 7 mai : La campagne « Où sont passés nos 10% » au Festival Ciné Droit Libre (Burkina Faso
  • 20-29  juin : Sommet de Malabo

 

Agissons maintenant !

Signer la pétition : http://oxf.am/cbG

Twitter : @taclonslafaim et @oxfam_fr, mot-clé #CULTIVONS

Facebook: Page Let’s Tackle hunger

Site Internet : http://maputo10.ipar.sn/ et http://www.oxfam.org/fr/CULTIVONS

 Fatime Kine Diop

Public Facing Officer 

Post a Comment