Oxfam in West Africa
Loading images...

Réconciliation à l’ordre du jour au Mali

April 24th, 2014 Posted in Français, Gouvernance, Humanitaire, Mali

 

Credit-Vincent Tremeau

Credit-Vincent Tremeau

Me voici de retour aux Pays-Bas. Une image m’a profondément marquée. Voir Gisèle aussi rayonnante. Elle était si fière quand elle racontait qu’elle avait pu participer à un programme qui – malgré la crise au Mali – était parvenu à assurer le contrôle des élections. En effet, les Maliens ont pu voir tomber en temps réel les résultats des votes et les irrégularités sur la plate-forme Malivote 2013. La transparence a encouragé une participation importante aux élections.

Gisèle Flanda travaille pour l’EVA (Equipe de Veille et d’Analyse), un de nos partenaires au Mali. En 2013, l’EVA a formé des jeunes qui ont assuré le contrôle des élections dans le pays. Via un texto boule de neige, des jeunes ont été impliqués dans tout le Mali. Je partage la fierté de Gisèle. Ce changement suscite l’espoir maintenant que les chances de développement du Mali [LG1]  sont minées par le conflit.

Bonne gouvernance

Good governance. Je suis plus que jamais convaincue qu’œuvrer à une gouvernance légitime de qualité doit être une priorité absolue dans les pays pauvres et ravagés par les conflits. Grâce à l’EVA, tous les espoirs sont dès lors permis. Malheureusement se pose dans le Mali d’aujourd’hui la question de savoir si la communauté internationale – résolument orientée vers la guerre contre le terrorisme – accorde également une attention suffisante à la mise en place d’une gouvernance et d’un système juridique corrects, à la réconciliation au niveau des communautés locales et aux mesures anti-corruption.

Attention aux personnes

Les citoyens doivent également se sentir entendus, comme l’ont souligné les bourgmestres de la région de Gao[LG2] . Ces hommes ont une apparence impressionnante avec leurs grands turbans d’un bleu magnifique et leurs visages burinés par la vie du désert. Ils m’ont confié que les auteurs des combats dans le nord étaient maintenant de retour dans leurs communautés. Nul n’ignore de qui il s’agit. Un dialogue doit maintenant se mettre en place et ceux qui sont responsables de crimes doivent assumer leurs actes. Réconciliation et justice ont été des sujets récurrents lors de ma visite au Mali.

Réconciliation

Des négociations de paix avec les partis combattants se déroulent dans la capitale du Mali. C’est par contre plutôt l’immobilisme au niveau de la communauté. C’est pourquoi les représentants des autorités locales ont sollicité un soutien pour la mise en route des processus de réconciliation. Oxfam considère qu’il est de son devoir d’y contribuer. Nous continuerons également à insister dans ce sens auprès des autorités maliennes et de la communauté internationale. J’ai soulevé cette question avec Bert Koenders, responsable de la mission des Nations unies au Mali et avec l’ambassade néerlandaise à Bamako. J’ai bon espoir que par une bonne collaboration avec les différentes parties, nous pourrons apporter une contribution précieuse au processus de réconciliation tellement essentiel au  Mali.

Farah oxfamnovibFARAH KARIMI | Executive Director
Oxfam Novib


 [LG1]Linkje naar uitgelicht mali

 [LG2]Link naar blog 2

 

Post a Comment