Oxfam in West Africa
Loading images...

10 février : Lancement du clip vidéo “Où sont passés nos 10%” !

February 13th, 2014 Posted in Campagne CULTIVONS, Campagnes, Français, Niger, Nigeria, Sénégal

OXFAM-10-FB-V2Soutenez les paysans, éleveurs et femmes rurales africains MAINTENANT

Regardez, partagez et AGISSEZ MAINTENANT pour un nouvel engagement de Maputo. Regarder le clip 

Le 10 février 2014, les organisations membres de la campagne CULTIVONS le clip vidéo de La chanson intitulée « Où sont passés nos 10% » qui est un hymne offert aux paysans et éleveurs africains pour l’Année internationale de l’agriculture familiale.

Ce clip réalisé dans des exploitations familiales du Sénégal et du Nigeria défend la place et le rôle des paysans. Il interpelle les Etats africains et appelle le public à soutenir les paysans africains en consommant les produits locaux.
La chanson « Où sont nos 10% » a été produite en novembre 2013 par un collectif d’artistes ouest africains avec l’appui de la campagne CULTIVONS en Afrique de l’ouest.

Les artistes : 2Face Idibia, Lami Phillips, Sound Sultan (Nigeria), Baaba Maal , Daara J Family , DK (Sénégal), Ceepee (Mauritanie), Danny Lee (Niger) et Smarty (Burkina Faso) ont associé leurs voix en reconnaissance du rôle des paysans et éleveurs africains.
Une pétition pour demander aux Chefs d’Etat africains à traduire les engagements de Maputo en actes concrets lancée en partenariat avec l’ONG ONE et les organisations paysannes et pastorales à travers le continent Africain accompagne la chanson « Où sont passés nos 10% » :
Faites comme nous et eux…rejoignez la campagne !
Signez la pétition pour plus d’investissement dans l’agriculture 
Regarder la vidéo 
Télécharger le clip version FR
Télécharger la chanson 
Lisez le blog :” Des promesses aux actes” 

Les membres de la campagne CULTIVONS

Paroles de la chanson « Où sont passés nos 10% »

CEEPEE (Mauritanie)
Nous ne nous lamentons pas
Nous avons nos terres et pouvons en tirer profit
Nos ancêtres vivaient de la terre
N’attendons plus, levons nous et CULTIVONS
Ne demandons pas l’aide, levons nous et CULTIVONS
Nous disons non, nous ne voulons plus recevoir de l’aide dans des sacs
Nous voulons CULTIVER et mettre dans nos propres sacs

TiTi LoKei (Nigeria)
Qu’est ce qui se passe ?
Les ressources sont là, mais nous ne pouvons pas nourrir les enfants
Pourquoi, mais dites moi pourquoi ?
Vous avez fait une promesse maintenant il est temps de passer aux actes !
10 pour cent d’un milliard ….. pourraient nourrir un million
Si nous investissons dans l’agriculture et les femmes rurales
Qui produisent de la nourriture pour les enfants
Personne dans ce monde ne devrait souffrir de la faim
Pourquoi demander de l’aide extérieure
Lorsque nous avons la meilleure des ressources : notre terre
Vous avez entendez nos cris, aujourd’hui le pouvoir est entre vos mains
Alors dites-moi ce que vous allez faire?
Restez fidèle à vos promesses, il est temps de changer
Ou tendre les mains, pour se réjouir de la pluie
Il est temps d’agir pour éradiquer la faim !

SMARTY (Burkina Faso)
14% de budget national
Transcription
70% dépendance internationale
Améliorer la qualité de l’investissement
Réduit la pauvreté
Comment faire autrement
Le secteur rural, c’est 30% de bénéfice brut
Burkinabè comprends-tu ma lutte ?
Monsieur le Président revoyez le financement
Ce pays repose sur l’épaule des paysans !

BAABA MAAL (Sénégal)- Refrain
Si je pouvais me faire entendre des dirigeants africains,
Je leur demanderais où sont passés les 10% qu’ils avaient promis aux paysans et éleveurs ?
Les fleuves sont remplis et les braves gens ne demandent qu’à travailler, cultiver pour se nourrir

DK (Sénégal)
Je me suis voilé la face un moment, mais la réalité est bien là
Ce qui me révolte c’est notre dépendance alimentaire
Mon père m’a toujours dit : si tu ne travailles pas, tu ne manges pas
La rue m’a montré que si tu ne trimes pas, tu ne réussis pas
Alors, avec ou sans aide, je suis condamné à cultiver pour vivre

FAADA FREEDY (Sénégal)
N’abandonnez pas la houe et la hilaire
Si vous n’aviez pas poussé les paysans à abandonner la daba
Alors que les terres sont riches en potentiel et l’eau est disponible
Personne ne devrait souffrir de la faim ou de la soif
Si l’argent que vous dépensez pour acheter des 4×4 soutenait les paysans
L’agriculture serait productive
Nos marmites seraient pleines
Les enfants mangeraient à leur faim
Et nous laisseront aux générations futures un monde où chacun mangera à sa faim

BAABA MAAL (Sénégal)- Refrain
Si je pouvais me faire entendre des dirigeants africains,
Je leur demanderais où sont passés les 10% qu’ils avaient promis aux paysans et éleveurs ?
Les fleuves sont remplis et les braves gens ne demandent qu’à travailler, cultiver pour se nourrir

DANNY LEE –NIGER
Comment veux tu que mon peuple soit rassasié?
Si les politiques agricoles sont mal adaptées
Que les grandes puissances ne pensent qu’à tout épuiser
Plutôt que de régler l’air et l’eau pollués
Ici la mode c’est la course aux intérêts
Gagner plus, consommer plus : leur priorité
Laissant les pauvres dans plus de pauvreté
Nos paysans se cassent le dos pour cultiver !

LAMI PHILLIPS (Nigeria)
Nous devons agir maintenant
Et tous se demandent comment
Mes frères et soeurs, il est temps d’interpeller les décideurs
C’est le chaos
Nous devons trouver une solution
Les populations souffrent de faim pendant que nous parlons
Les décideurs doivent respecter leur promesse de mettre fin à la faim
L’Afrique c’est vous et c’est moi

BAABA MAAL (Sénégal)- Refrain
Si je pouvais me faire entendre des dirigeants africains,
Je leur demanderais où sont passés les 10% qu’ils avaient promis aux paysans et éleveurs ?
Les fleuves sont remplis et les braves gens ne demandent qu’à travailler, cultiver pour se nourrir

DK (Sénégal)
Voila je vous donne la clé de la survie
Faisons le nous- même et générons des profits
Je vous ai entendu parler d’argent
Mais pourquoi acheter de la nourriture quand on peut la produire

SOUND SULTAN (Nigeria)
En Afrique, mon continent, les populations meurent de faim
Sans aucune aide, ils meurent de faim
Le gouvernement doit soulager nos peines
En respectant les promesses
Je pleure pourquoi, allons-nous baisser les bras
Pendant que nos frères meurent
Nous allons CULTIVER si vous nous montrer la voie
De façon à changer les choses, avant que cela ne soit trop tard

NDONGO D (Sénégal)
Allons tous CULTIVER
Le mil, l’arachide, le riz assurent la sécurité alimentaire
CULTIVONS pour stopper la pauvreté
CULTIVONS pour briser la faim
CULTIVONS pour mettre dans nos plats
La promesse est une dette, où sont passés nos 10% ?
Combien de gouvernements vont respecter leurs promesses ?
Mettre à la disposition des paysans les infrastructures et le financement
N’oubliez pas que la terre rend toujours ce qu’on lui donne

BAABA MAAL (Sénégal)– Refrain
Si je pouvais me faire entendre des dirigeants africains,
Je leur demanderais où sont passés les 10% qu’ils avaient promis aux paysans et éleveurs ?
Les fleuves sont remplis et les braves gens ne demandent qu’à travailler, cultiver pour se nourrir

FACE IDIBIA (Nigeria)
Un homme affamé est un homme dangereux
C’est ce que nos dirigeants doivent comprendre
Investir dans l’agriculture et soutenir les paysans
Pour notre futur
Brisons le cycle de la faim

BAABA MAAL (Sénégal)- Refrain
Si je pouvais me faire entendre des dirigeants africains,
Je leur demanderais où sont passés les 10% qu’ils avaient promis aux paysans et éleveurs ?
Les fleuves sont remplis et les braves gens ne demandent qu’à travailler, cultiver pour se nourrir

Post a Comment