Oxfam in West Africa
Loading images...

Ghana: Améliorer les moyens de subsistance à travers le projet d’Apprentissage à l’adaptation au changement climatique: Changer et avoir un impact sur les vies positivement

October 29th, 2013 Posted in Français, Ghana
Lamisi Sandow ENERGY SAVING STOVE2

Grâce au projet d’Apprentissage à l’adaptation au changement climatique, ELCAP, Lamisi a déclaré: “Maintenant, j’utilise un poêle qui économise l’énergie plus efficace, hygiénique et rapide pour la cuisine.” Lamisi Sandow

Comme beaucoup d’autres femmes de sa communauté Lamisi Sandow utilisait un matériel traditionnel à trois pierres pour faire la cuisine qui, selon  elle ,lui prenait beaucoup de temps et de combustible “Je n’ai pas eu assez de temps pour ramasser des noix de karité, ma fille aînée ne va pas à l’école car elle a dû aller en cueillir pendant que je cherchais du bois et travaillais à la ferme.

Habitant de Sumnibomah dans le Mamprusi district de l’Est,mariée et mère de six enfants et subvenant aux besoins d’un mari malade faisait, Lamisi fait partie des 60 femmes de 3 communautés qui ont été formées et appuyées par Oxfam pour construire des poêles économes en énergie pour 324 ménages. Jusqu’en juin 2013, elle a construit quatre vingt quatorze (94) poêles pour les femmes à Sumnibomah et pour les femmes des communautés avoisinantes, Zambuligu et Zarantinga, ce qui génère des revenus supplémentaires car les femmes montrent leur appréciation en lui donnant de l’argent ou des produits alimentaires.

L’idée d’ELCAP est d’impacter positivement la vie par la formation et l’acquisition de compétences. Le projet, depuis sa création il y a un an et demi, a été en mesure d’offrir diverses formes d’assistance aux quinze communautés dans les trois régions du nord du Ghana avec 3000 petits exploitants agricultrices et les agriculteurs, dont 2100 femmes.

Jusqu’à présent, les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement qui ont favorisé la fertilité du sol ont été présentées aux bénéficiaires du projet, tandis que plus de 200 hommes et femmes font du maraichage en saison sèche pour créer des revenus pendant la période de soudure.

Les communautés bénéficiaires ont été formées sur les pratiques agricoles telles que les activités de conservation des sols, la protection des arbres de karité, la sensibilisation sur les lois luttant contre les feux de brousse et la gestion des ressources naturelles

Grâce à cette prise de conscience, la création de 13 escadrons de lutte contre les feux de brousse comprenant 150 hommes et 99 femmes volontaires de 6 communautés ont permis de prévenir et de gérer les feux de brousse. Au moins 21 feux de brousse ont été éteints par ces bénévoles pendant la saison sèche.

ELCAP comprend que si les petits exploitants agricoles des trois régions du nord et d’autres communautés agricoles prédominantes sont constamment appuyés de cette manière, ils seront habilités à augmenter la production agricole et à améliorer leurs moyens de subsistance face à l’évolution du climat.

Naana Nkansah Agyekum
Responsable des médias et des communications

Post a Comment